Nous écouter

Le dernier épisode

Tous les épisodes

Pierre, épisode 8, saison 2

Avec un accent tantôt corrézien, tantôt italien, Pierre nous livre 88 ans de souvenirs authentiques. Depuis son enfance rurale en Italie à son arrivée en France où il a multiplié les métiers avant de devenir maroquinier, il nous commente son quotidien. Comment il a appris le français. Comment il a vécu mai 68. Comment il a rencontré son épouse. Comment, petit à petit, Piero est devenu Pierre. 

Marguerite, épisode 7, saison 2

Marguerite est née en 1925 en Alsace.  Elle nous raconte l’exil vers Périgueux lors de la guerre, les lettres d’amour de son futur mari parti sur le front russe. Et l’attente. L’attente de la fin de la guerre, du retour de son promis et de pouvoir reprendre une vie normale.Elle insiste sur l’importance de sa famille. A 96 ans, elle ne se plaint de rien et est heureuse de sa vie.

David, épisode 6, saison 1

David naît sourd et muet en 1935. Lorsqu’il a 4 ans, l’Europe entre en guerre. La famille de David, juive, tente de fuir. David nous raconte leur survie, puis comment il a grandi, travaillé et trouvé l’amour… Son témoignage illustre parfaitement la notion de débrouillardise. 

Jacqueline, épisode 5, saison 1

Jacqueline nous raconte son métier d’infirmière et ses déménagements (de l’Algérie à la Réunion) et il y aura pas mal de rebondissements ! Elle vous racontera quand et comment sa vie a basculé, à savoir, comment elle est passée de nonne à mère de famille.

Jacqueline, épisode 4, saison 1

Jacqueline nous parle de la guerre, telle qu’elle l’a vécue à travers ses yeux d’enfants, et depuis Paris. Elle nous raconte la peur, la fuite, l’occupation et les gens qui partent et qu’on ne revoit plus.  

Marie, épisode 3, saison 1

Bonne vivante, drôle et active, Marie nous raconte son enfance, son métier d’infirmière en psy, et aussi et surtout la grande histoire d’amour de sa vie, digne d’un film. Sans oublier le sport original qu’elle pratique !

Benoît, épisode 2, saison 1

Benoît, un alsacien, nous raconte son enfance, marquée par la religion, sans oublier quelques bêtises de son cru. Guidé par des valeurs humanistes, il a fait de la solidarité son métier. 

Mathilde, épisode 1, saison 1

Pleine d’optimisme et de résilience, Mathilde nous raconte comment elle a construit une vie remplie d’amour et d’engagement après avoir été orpheline de guerre.

Pour les mamans de ma génération, les enfants n’étaient pas comme ceux qui viennent au monde maintenant, c’était des enfants qui souvent n’étaient pas souhaités. On tombait enceinte, puisqu’il n’y avait pas de contraception. Ce n’est pas du tout comparable à ce que peut vivre une jeune femme maintenant, qui choisit à un moment donné de sa vie de faire cette expérience de maman.

MATHILDE, 86 ans